07.55.63.55.62
31 avenue du Granier 38240 Meylan
Qu’est-ce que le kératocône?

Définition

Le kératocône est une pathologie oculaire non inflammatoire. Il se définit comme une déformation de la cornée (la partie transparente devant la pupille de l’oeil) qui s’amincit progressivement, perd sa forme sphérique normale et prend une forme de cône irrégulier. Cette déformation, survenant souvent vers la fin de l’adolescence, engendre des troubles de la vision (de loin comme de près) . Le kératocône atteint généralement les deux yeux, mais pas avec la même sévérité.

Causes

Selon le SNOF (syndicat national des ophtalmologistes français), le kératocône pourrait trouver son origine dans 5 causes : – l‘hérédité : même si aucun gêne n’a été identifié, il est fréquent de retrouver plusieurs cas par famille mais difficile de savoir ce qui tient de la génétique de ce qui tient de l’environnement qui présente souvent des similitudes entre personnes d’une même famille- l’allergie est souvent présente chez les sujets atteints (eczéma, asthme…)- les contraintes mécaniques : les frottements oculaires sont fréquemment liés au kératocône. Certaines théories récentes avancent même que ce sont ces frottements qui sont la véritable cause de l’apparition et du développement de la maladie- les anomalies chromosomiques- les anomalies du tissu conjonctif
EvolutionLe kératocône apparait souvent à la puberté et peut évoluer plus ou moins rapidement et longuement. La vision se dégrade alors progressivement.Il est important de noter que la vitesse d’aggravation de la maladie est accélérée par le patient lui-même lorsqu’il se frotte les yeux fréquemment. Les complications peuvent être des lésions cornéennes voire une rupture de certaines membranes de la cornée.


Prise en charge

Au début de l’atteinte, la vision peut être corrigée en lunettes.Ensuite il faut avoir recours aux lentilles « rigides » qui sont le seul système optique à pouvoir compenser des défauts de vision que l’on appelle « irréguliers ». C’est la combinaison de la lentille et des larmes situées entre l’oeil et la lentille qui jouent ce rôle et qui redonnent une surface « régulière » à l’oeil porteur d’un kératocône. La personne retrouve alors une meilleure acuité visuelle, qui n’était pas atteignable en lunettes.Dans les stades avancés, le recours à la chirurgie voire à la greffe est nécessaire.

Sources : SNOF, Association kératocône

Lentilles de contact et coronavirus

Dans le contexte actuel de l’épidémie de COVID-19, vous êtes nombreux à vous demander si le port de lentilles est sécuritaire.
Il est évident que les règles d’hygiène et d’entretien de vos lentilles sont plus que jamais à respecter scrupuleusement durant cette période, car les larmes et les yeux peuvent être un vecteur de contamination (ce pourquoi les autorités sanitaires préconisent actuellement de ne pas se toucher le nez, la bouche, mais également les yeux lorsque les mains ne sont pas lavées)
Lors d’une conférence de presse ayant eu lieu le 12 mars 2020 à Waterloo (Ontario), les experts mondiaux dans le domaine rappellent que le port de lentilles de contact est sans danger, en suivant les conditions suivantes :

  • Un bon lavage des mains est essentiel. Lors de l’utilisation de lentilles de contact ou de lunettes, il est primordial de se laver soigneusement les mains à l’eau et au savon, puis de les sécher avec des serviettes en papier à usage unique. Pour les porteurs de lentilles de contact, il faut le faire avant chaque pose et retrait.
  • Décontaminer les lentilles de contact. Les porteurs de lentilles de contact doivent soit jeter leurs lentilles jetables journalières chaque soir, soit décontaminer régulièrement leurs lentilles mensuelles ou bi-mensuelles en suivant les instructions du fabricant et du professionnel de santé visuelle.
  • Cesser de porter des lentilles uniquement en cas de maladie.
  • Désinfecter les montures et les verres. Certains virus comme le COVID-19 peuvent rester sur des surfaces dures pendant des heures, voire des jours, et peuvent se propager sur les doigts et le visage des porteurs de lunettes.
  • Rien ne prouve que les lunettes offrent une quelconque protection. Il n’y a pas de preuve scientifique que le port de lunettes ou de lentilles de contact offre une protection contre le COVID-19 ou contre tout autre virus.

https://www.prnewswire.com/news-releases/top-contact-lens-experts-dispel-misinformation-regarding-coronavirus–covid-19-protections-for-contact-lens-wearers-301022406.html?tc=eml_cleartime%20%5bprnewswire.com%5d

L’orthokératologie : la liberté retrouvée!

La « Correction par Modelage Cornéen » ou « orthokératologie » fonctionne selon un principe de remodelage de la surface de l’oeil (la cornée) à l’aide de lentilles de contact portées uniquement la nuit. Le matin, après le retrait des lentilles, la vue est claire sans lunettes ni lentilles de contact, et cela pour toute la journée. Vous retrouvez une sensation de liberté, étant affranchi de vos lunettes ou lentilles de jour!Cette technique s’est développée dans les années 80 et a bénéficié ces dernières années d’innovations majeures tant sur les designs de lentilles qu’au niveau des matériaux. Elle est entre autre considérée comme une solution efficace pour freiner l’évolution des myopies chez les enfants et les jeunes adultes.Elle est également particulièrement indiquée pour les porteurs de lentilles de contact qui se plaignent d’inconfort ou se sensations de sécheresse, pour la pratique d’activités sportives, le travail sur écran ou dans des ambiances climatisées, ou encore les professionnels ne pouvant pas porter de compensation en lunettes ou lentilles (milieux poussiéreux, professions à risques comme les pompiers…)Sans danger et sans douleur, l’adaptation en lentilles de nuit présente également l’avantage d’être non invasive et totalement réversible : les porteurs peuvent en arrêter le port à tout moment et choisir un autre mode de correction.

Pour en savoir plus :

https://www.topsante.com/medecine/ophtalmo/myopie/l-orthokeratologie-pour-corriger-la-vue-en-dormant-624996

Presbytie et lentilles de contact

La presbytie est un défaut visuel qui se manifeste entre 40 et 50 ans selon les individus. Il est possible de porter des lentilles de contact qui permettent de corriger à la fois la vision de loin et la vision de près.
On distingue 3 techniques d’adaptation pour compenser la presbytie :

– La Monovision : Un oeil sera utilisé pour voir de loin et l’autre pour voir de près. Cette technique peut être très utile quand il y a toujours eu une différence de fonctionnement significative entre les deux yeux. La contrepartie de cette méthode est la perte de la vision binoculaire.

– La Vision Simultanée : Elle consiste à adapter sur chaque œil une lentille multifocale qui va transmettre simultanément deux informations au cerveau : l’une correspondant à la vision de loin, l’autre correspondant à la vision de près. Sans voir double, le cerveau « choisit » l’image la plus adaptée à la situation. La vision binoculaire est préservée, mais on constate une perte de contraste, ce qui impose un éclairage bien adapté .

– La Vision Alternée : Les lentilles ressemblent à un verre de lunettes progressif ou bifocal. La partie supérieure de la lentille est dédiée à la vision de loin, la partie inférieure à la vision de près. Le passage d’une zone à l’autre se fait très naturellement, en fonction des mouvements du regard.

Demain tous myopes?

La myopie est de nos jours une véritable épidémie, car le nombre de personnes touchées augmente terriblement. En Asie, le taux de myopie atteint jusqu’à 80% (ou plus) dans certaines régions. En 2010, 28% de la population mondiale était myope, et les experts prédisent qu’en 2050, ce sera la moitié de la population qui sera touchée. ​La progression de la myopie est l’une des préoccupations principales de l’Organisation Mondiale de la Santé. Diverses recherches scientifiques ont démontré que la myopie amplifiait les risques de développement de certaines pathologies, lesquelles peuvent parfois mener à des atteintes irréversibles de la vision.

Qu’est-ce que la myopie

La myopie est un trouble visuel caractérisé par l’impossibilité de voir nets les objets au loin sans moyen de correction. L’oeil myope est un oeil trop long, ou trop puissant, ce qui fait que la lumière qui entre dans l’œil converge en avant de la rétine : l’image ainsi rendue est floue. La myopie se déclenche durant l’enfance ou l’adolescence, et évolue souvent pendant plusieurs années, d’où l’intérêt de mettre en place le plus tôt possible des stratégies de contrôle de cette évolution.